Le choix du matériau de votre faux plafond

Le choix du matériau de votre faux plafond

En plus d’être inesthétique, votre plafond occasionne aussi des déperditions de chaleur importantes en hiver à cause de l’existence de ponts thermiques. Et si la solution était tout simplement l’installation d’un nouveau plafond suspendu ?

Habillez esthétiquement vos plafonds

Après avoir repeint les murs de votre salle de séjour et vitrifié votre parquet, l’étape suivante est le rafraîchissement de votre plafond. Toutefois, dans la mesure où ce dernier est vraiment dans un très mauvais état, vous envisagez d’y aménager un faux plafond. Nécessitant une compétence et un savoir-faire très techniques, la pose d’un plafond suspendu doit-être faite par un artisan.

Déposer votre demande de devis sur Prix-et-devis.com. Qui plus est, vous pouvez tout à fait demander à ce professionnel d’optimiser l’isolation de la partie supérieure de votre salle de séjour en intercalant entre l’ancien plafond et le nouveau du liège, du polystyrène expansé ou de la laine de verre. Rien de tel en effet pour régler enfin vos gros problèmes de déperditions de chaleur.

Quel matériau ?

Ainsi, en plus de la touche d’esthétisme apportée par votre faux plafond, vous apprécierez aussi l’économie que vous allez réaliser dans votre facture de chauffage en hiver. Et il ne vous reste plus maintenant qu’à choisir son matériau. Nombreuses options se présentent à vous. Le plâtre est encore aujourd’hui le plus utilisé de par sa variété de finitions.

Pouvant être à la fois ignifugé et hydrofugé, voici aussi un matériau qui est très apprécié pour sa bonne isolation acoustique et thermique. Sinon, dans un style tout à fait différent, les lambris sont très esthétiques et séduisent pour leur côté très décoratif.

Annonces & Troc