Accueil » Immobilier » Ce qu’il faut savoir sur la défiscalisation immobilière et financière

En plus de l’allègement fiscal, vous devez tenir compte de la rentabilité de votre projet d’investissement. Cela vous permet de profiter au maximum de ses avantages. Fiscalement.fr décrypte tous les dispositifs de défiscalisation immobilière et financière existant tout en exposant leurs effets.

Quelques dispositifs de défiscalisation à connaître

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt si vous envisagez d’investir dans la pierre ou de fructifier votre épargne. L’État prévoit plusieurs dispositifs pour régir la défiscalisation. En ce qui concerne la défiscalisation immobilière, vous pouvez, par exemple, investir dans la loi Pinel, la loi LMP, la loi Malraux et les monuments historiques. Ces dispositifs prennent en considération l’état et l’affectation du bien en question. Le placement financier est aussi une option de défiscalisation non négligeable. Le PERP, l’assurance vie et la SCPI font partie des dispositifs de défiscalisation financier les plus connus.

Conseils pratiques et utiles

Que vous optiez pour le placement immobilier ou financier, une étude personnalisée de votre situation et une réflexion s’imposent. Toutes ces lois de défiscalisation ne sont pas forcément compatibles avec votre situation, ni avec vos besoins. De plus, elles évoluent constamment et leur portée peut faire l’objet de modification. Vous devez mettre à jour vos connaissances pour éviter les mauvaises surprises et déterminer les dispositifs les plus avantageux. Vous pouvez demander des conseils auprès d’un professionnel si vous avez des difficultés dans la prise de décision. Ce site propose aussi un outil de simulation de défiscalisation vous permettant d’avoir une idée assez précise de l’abattement fiscal dont vous pouvez bénéficier.